Pourquoi Google détient-il une part de marché à faire pâlir les monopoles ?

Il y a des tas de raisons au succès du moteur de recherche Number One :

  • La puissance des algorithmes pingouin, panda ou colibri,
  • Un business model malin où on ne paie que ce qui est cliqué,
  • Une suite de produits qui va du pilotage au reporting en passant par le benchmark, bref toute la sphère de l’étude et de la mise en œuvre jusqu’à l’analyse précise des performances qui comble toutes les demandes clients.

Mais ça ne s’arrête pas là.

Google, qui aurait pu être conseillé par un Directeur Marketing et Digital à temps partagé de Référence DMD qui lui aurait fait cette précise recommandation, a également une stratégie marketing client aux petits oignons.

Google a étudié son marché, l’a segmenté et a identifié une cible hyper importante : les agences qui vendent du référencement en tout genre (SEO, SEM), de la performance de site web, de la pub qui génère du trafic. En résumé, tous ces intermédiaires qui utilisent la suite Google pour le compte de leurs propres clients et en ont fait leur business.

Google a donné le joli nom de Google Partners à cette cible puis a mis en place une stratégie de fidélisation. Google s’est probablement fixé des objectifs aussi secrets que son algorithme, par exemple augmenter les budgets gérés par ces Partners de … Hum…, 20%.

Et enfin, Google a mis en place un plan d’actions adapté au poil à cette cible : Une certification que les heureux détenteurs peuvent arborer fièrement comme gage de leur compétence, des offres promo, un programme de formation pour toujours augmenter leur savoir-faire, un jeu au long cours pour créer du lien, une soirée sympa avec des DJ dernier cri chez lui dans son hôtel particulier pour les faire se sentir appartenir à la communauté. Et puis Google a mis en place l’organisation adaptée avec un binôme conseil qui n’a qu’un objectif affiché : permettre aux agences, ses Partners, de se développer.

Bref une stratégie orientée client en affinité totale avec la cible et ses besoins.

Moralité, si Google est aussi fort, c’est aussi parce qu’ils ont un bon marketing, prouvant une fois de plus que seul le produit ne fait pas la vente.

– Juliette Chapront, directrice Marketing et Digital à Temps partagé chez Référence DMD